· Conditions Générales · Mécénat · Accès Presse · Archives · Vidéos ·

©2019 by Festival de Ramatuelle 

Les Nuits Classiques

©crédit vidéo - Agence 136

L'Edition 2020 des Nuits Classiques de Ramatuelle va donner l'occasion au public d'apprécier 3 soirées aux parcours musicaux différents.

Nous espérons vous y retrouver toutes et tous, dans cette ambiance si particulière, amicale, détendue et attentive qui caractérise ces trois soirées classiques du Festival de Ramatuelle.

Laurent Petitgirard Compositeur, Chef d'Orchestre Membre de l'Institut Directeur artistique des Nuits Classiques

Mardi 28 juillet - 21h00

durée : ?

Les lauréates de l’Académie Orsay-Royaumont

Marie-Laure Garnier Soprano

Célia Onéto Bensaid Piano

 

William Bolcom :

Amor -Georges - Waitin 

 

Francis Poulenc :

Les chemins de l’amour - La dame de Monte-Carlo

 

George Gershwin :

The man I love - Summertime

 

Bozena BUJNICKA  Soprano

Mari LAURILA  Piano

Gluck              Orphée et Eurydice  Che fiero momento     5’00

Puccini            La Boheme  Donde lieta usci                     3’30

Puccini            Turandot  Signore ascolta                      3’00

Verdi              La Forza del Destino  Pace mio dio             6’30

Petitgirard        GURU  La Mort d’Iris                                 8’00

Dvorak            Rusalka,  Mnesicku na nebi                       7’00

Tchaikowski      Eugène Onéguine, La Lettre de Tatania      13’00

Mercredi 29 juillet -  21h30

durée : ?

Marie-Joseph JUDE, piano

 

Beethoven        Sonate N°7

Beethoven        Sonate Appassionata

Chopin              3 Nocturnes

Ravel               3 Miroirs

Jeudi 30 juillet -  21h00

durée : ?

 

Marie-Pierre Langlamet, harpe

Vincent Luca, flûte

Orchestre de l’Opéra de Toulon

sous la direction de 

Laurent Petitgirard

Mozart              Concerto pour Flûte et Harpe

Petitgirard         Dilemme pour Flûte, harpe et orchestre à cordes

Mendelssohn    Symphonie Italienne     

Cassandre, depuis la guerre de Troie, symbolise la visionnaire que personne ne prend au sérieux. L’identité culturelle d’un village sicilien est menacée par l’introduction de la télévision. Mais les avertissements de Cassandra et son amour pour Enée resteront inutiles. La catastrophe aura lieu…

 

Un ballet aux profondes résonances politiques. Une chorégraphie inspirée de Luciano Cannito qui entremêle avec virtuosité danse classique, contemporaine et folklorique. Une interprétation bouleversante du Ballet Nice Méditerranée sous la direction du grand Eric Vu-An. Un des événements de la saison estivale.

Née en Pologne mais ayant terminé ses études dramatiques et musicales en France, la mezzo-soprano Gosha Kowalinska a interprété les plus grands rôles de l’opéra sur toutes les scènes internationales.

Formé au Conservatoire de Toulouse, Guillaume Dussau, grâce à son timbre de basse naturel susceptible d’incursions dans le territoire des basse-barytons, est capable de couvrir un très vaste répertoire de rôles.

Accompagnés par la pianiste Mari Laurila-Lili, les deux chanteurs interprètent, en solo et en duo, des airs de Saint-Saëns, Bizet, Massenet, Tchaïkovski, Gounod, Berlioz, Verdi, Mozart…

Deux voix magiques pour une soirée d’exception dédiée à l’art lyrique.

Plusieurs dizaines de chanteurs et de musiciens sur scène ! Les chœurs et l’orchestre de l’Opéra de Nice font vibrer le théâtre de verdure de Ramatuelle avec des œuvres chantées de deux très grands compositeurs du XXe siècle, Francis Poulenc et Paul Hindemith, et l’interprétation du Petit Prince d’après Antoine de Saint-Exupéry, spectacle musical conçu par Sonia Petrovna et composé par Laurent Petitgirard, Directeur artistique des « Nuits classiques ».

©crédit vidéo - Agence 136