· Conditions Générales · Mécénat · Accès Presse · Archives · Vidéos ·

©2019 by Festival de Ramatuelle 

Le Festival de Ramatuelle

Jean-Claude Brialy, l'enchanteur

Jeudi 1er Août 

 

MARC LAVOINE EN CONCERT

durée : 1h15

Vendredi 2 Août

 

LE TEMPS QUI RESTE

durée : 1h30 

De et mis en scène par Philippe Lellouche

Avec Philippe Lellouche, Christian Vadim,

David Brécourt et Mélanie Page

Samedi 3 Août

 

C'ÉTAIT QUAND LA DERNIÈRE FOIS ?

durée : 1h15

D'Emmanuel Robert-Espalieu

Mise en scène de Johanna Boyé

Avec Virginie Hocq et Zinedine Soualem

©crédit vidéo - Agence 136

Elle a les yeux revolver, Le parking des anges, 

Bascule avec moi, Paris, C’est ça la France, J’ai tout oublié, Je ne veux qu’elle, La semaine prochaine, Je reviens à toi…

Marc Lavoine vient charmer Ramatuelle avec ses succès d’hier. et d’aujourd’hui. Douceur, ferveur, bonheur, une soirée sous le signe du romantisme pour ouvrir le festival en chanson enchantante !

Au seuil de la cinquantaine, quatre amis d’enfance, Paul, Franck, Adrien et Emma, la veuve du disparu, se retrouvent à l’enterrement du cinquième membre inséparable de leur petite bande.

La peine est immense, mais leur réunion est aussi l’occasion de faire un point sur la vie passée et à venir. 

Et si le moment était venu de saisir le temps qui reste ?

Après Le Jeu de la vérité, Boire, fumer et conduire vite ou L’Appel de Londres, Philippe Lellouche vient nous présenter sa nouvelle pièce à succès. Rires et émotions sont au rendez-vous.

Un soir, une femme à la petite vie bien ordonnée décide de passer à l’acte. Elle empoisonne son mari pour « régler le problème de manière définitive ». « Définitive », avez-vous dit ? Hum…

Folie, inventivité, virtuosité d’acteur : Virginie Hocq et Zinedine Soualem forment un couple diaboliquement drôle, donnant vie à deux personnages que leurs failles, leurs fragilités et leurs maladresses rendent aussi comiques qu’attachants. Une comédie truffée de rebondissements et totalement délirante dont l’humour grinçant enchante.

Dimanche 4 Août

 

LA LÉGENDE D'UNE VIE

durée : 1h30 

De Stefan Zweig,

Adaptation de Michaël Stampe

Mise en scène de Christophe Lidon

Avec Natalie Dessay, Macha Méril, Bernard Alane,

Gaël Giraudeau et Valentine Galey

Lundi 5 Août 

 

LA MACHINE DE TURING

durée : 1h20

De Benoît Solès

Inspiré de la pièce de Hugh Whitemore

BREAKING THE CODE 

Basée sur Alan Turing : THE ENIGMA d'Adrews Hodges

Mise en scène de Tristan Petitgirard

Avec Benoît Solès et Éric Pucheu

4 RÉCOMPENSES

Mardi 6 Août

 

ZAZIE / ESSENCIELTOUR

durée : 1h30 

Vienne, 1919. Un jeune auteur cherche à s’extirper du souvenir de son père, poète devenu icône nationale. Le jeune homme étouffe dans la maison familiale où tout est organisé par sa mère, femme autoritaire et intransigeante, autour du culte du grand homme. C’est alors que revient au sérail une femme dont le secret pourrait libérer le jeune homme de son carcan. Un drame familial autour de l’affrontement entre deux femmes. Natalie Dessay, la mère gardienne de la mémoire de l’époux disparu, et Macha Méril, l’étrangère porteuse d’une vérité dérangeante, sont saisissantes de justesse et d’intensité.

L’incroyable et véridique histoire du mathématicien anglais Alan Turing. Génial inventeur d’une machine pensante qui se révèlera être le premier ordinateur. Il réussira à briser le code secret de l’Enigma allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Tristan Petitgirard met en scène avec rythme et fluidité le récit par flash-back de la vie d’Alan Turing. Auteur et interprète du rôle principal, Benoît Solès s’est immergé dans son personnage dont il raconte le destin fascinant en faisant alterner l’énigme mathématique que Turing s’efforce de résoudre et sa vie privée longtemps demeurée secrète. Amaury de Crayencour, qui incarne tous les autres personnages, lui donne une réplique remarquable. 

 

La Machine de Turing de Benoît Solès remporte quatre statuettes : le Molière du Théâtre privé, le Molière du metteur en scène pour Tristan Petitgirard, le Molière du comédien dans un spectacle de Théâtre privé pour Benoit Solès, lequel repart également avec le Molière de l'auteur francophone vivant. 

Le  « ZaziessencielTour » pose ses valises à Ramatuelle ! Portée par le succès de son dixième album et du single phénomène Speed, l’incomparable Zazie revient enfin sur scène et débarque au festival avec sa bande de musiciens, sa gouaille et son énergie. 

Allez hop ! Que la fête commence !

Mercredi 7 Août

 

LE LIEN

durée : 1h30 

De François Bégaudeau

Mise en scène de Panchika Velez

Avec Pierre Palmade, Catherine Hiegel

et Marie-Christine Danède

Jeudi 8 Août 

CAROLINE VIGNEAUX CROQUE LA POMME

PREMIÈRE PARTIE : ÉLODIE POUX

LE SYNDROME DU PLAYMOBIL

15 min - première partie 

durée : 1h40

Vendredi 9 Août

 

LE CANARD À L'ORANGE

durée : 1h40 

 

De William Douglas Home

Adaptation de Marc-Gilbert Sauvajon

Mise en scène de Nicolas Briançon
Avec Anne Charrie, Nicolas Briançon,

François Vincentelli, Sophie Artur et Alice Dufour

Un écrivain parisien rend visite à sa mère retraitée des postes en province. Il n’a qu’une idée : repartir au plus vite. Lui est un intellectuel, elle non. Elle pense qu’ils se parlent, lui non. Très vite, entre les deux, le ton monte. Il se lève pour partir… mais n’y arrive pas. Car comment défaire le lien indéfectible qui unit une mère et un fils ?

Dans un registre chez lui inhabituel, Pierre Palmade prouve qu’il est bien plus qu’un humoriste. Quant à Catherine Hiegel, de la Comédie-Française, elle est inoubliable dans son rôle de sexagénaire rugueuse et sensible à la fois. Un spectacle drôle et émouvant.

Une soirée entièrement humour au féminin avec deux filles pour un rire qui déchire !

Elodie Poux d’abord et son humour noir qui fait du bien en poussant là où ça fait mal ! Et puis, Caroline Vigneaux revient en tête d’affiche. Après avoir « quitté la robe » dans son précédent spectacle, la voici qui se retrouve nue comme Eve dans le jardin d’Eden. À son tour, « elle croque la pomme », fruit défendu de l’arbre de la connaissance... Et comme elle y prend goût, elle croque à nouveau et tout s’emballe : elle découvre la vérité sur des secrets jamais abordés pour tout vous révéler, quitte à briser des tabous ancestraux ! 

Un spectacle nommé aux Molières 2019 dans la catégorie Molière de l’humour.

1 RÉCOMPENSE

Animateur-vedette de télévision, Hugh Preston est marié depuis 15 ans à Liz qu’il trompe régulièrement. Un vendredi soir, apprenant que Liz a un amant avec qui elle compte partir le dimanche matin suivant, Hugh offre à sa femme d’assumer les torts à sa charge : prêt à se faire prendre en flagrant délit d’adultère au domicile conjugal avec sa secrétaire, il invite l’amant à passer le week-end à la maison. Les voici donc tous réunis (y compris la gouvernante et un canard récalcitrant) pour un week-end au cours duquel Hugh, en joueur d’échecs qu’il est, va tout faire pour reconquérir sa reine…

Rythme endiablé et folie douce sont au programme de ce classique de la comédie british loufoque. Un régal comique.

François Vincentelli remporte le Molière du meilleur comédien dans un second rôle lors de cette 31e cérémonie des Molières.

Samedi 10 Août

 

PLAIDORIES

"JE VOUS DEMANDE L'IMPOSSIBLE" 

durée : 1h15

 

De Matthieu Aron

Mise en scène d'Éric Théobald

Avec Richard Berry

 

 

Un acteur, cinq plaidoiries, cinq moments de vérité.

Gisèle Halimi réclamant le droit à l’avortement, Paul Lombard s’attaquant à la peine de mort, Jean-Pierre Mignard défendant les familles de Zyed Benna et Bouna Traoré, électrocutés pour avoir tenté d’échapper à un contrôle de police… L’acte infanticide de Véronique Courjault levant le tabou du déni de grossesse, le procès de Maurice Papon revisitant les heures sombres de l’histoire de la France…

Grâce au travail de reconstitution conduit par Matthieu Aron, Richard Berry fait revivre ces grands procès qui révèlent des faits de société majeurs ayant marqué notre mémoire collective et la chronique judiciaire de ces quarante dernières années. Une performance d’acteur extraordinaire, une intensité dramatique hors norme.

Dimanche 11 Août 

 

DEPARDIEU CHANTE BARBARA

durée : 1h30 

SPECTACLE COMPLET ! 

A première vue, tout les sépare. Elle, si fragile, si féminine. Lui, si colossal, si masculin. Seulement accompagné d’un piano, Depardieu interprète les plus grandes chansons de Barbara, et sa justesse et sa sensibilité bouleversent. Sobriété, sincérité, sensualité, tout est là, tout est vrai. La voix posée, la gestuelle délicate, l’acteur qu’on ne supposait pas chanteur fait bien plus qu’évoquer la chanteuse, il la magnifie et la fait revivre par ses chansons à elle dans son chant à lui.

Depardieu à Ramatuelle, c’était un événement en soi.

Depardieu chantant Barbara, c’est un événement du spectacle vivant. Poétique. Magique. Unique.